Crash-test de GLTron 0.70

Crash-test de GLTron 0.70

 

GLTron est un jeu développé en C++ par Andreas Umbach, basé sur la scène la plus culte du non moins culte film Tron, celle où 3 "programmes" affrontent 3 sbires du CLU au moyen de "lightcycle" dans une arène. La version qui sera testée ici est la dernière en date, soit la version 0.70, datant de 2003 (la version 0.1 datant elle de 1998 !). La version 0.71 (2004) existe, mais est en beta et n'est disponible que sous Windows...

Gameplay

Le principe du jeu est simple : vous conduisez une "lightcycle" qui construira un mur sur son passage. Le but est de faire en sorte que les adversaires rentrent en collision avec votre mur pendant que vous essayez d'éviter les leurs. Le gameplay est lui aussi simple, bien que présentant quelques subtilités : 2 touches pour tourner et une pour utiliser un boost. Le sol de l'arène étant une grille, la première chose que l'on croit savoir sur le jeu est que l'on ne se déplacera que sur les arêtes de cette grille. Hé bien non, le jeu utilise bien une grille pour gérer les déplacements, mais bien plus fine ! Il est donc possible que sur 1 case visible se trouvent 4 voire 5 murs ! Et c'est là toute la subtilité ! Il faut aussi savoir qu'un mouvement a une amplitude d'une demi-case, il faut donc être vigilant et bien anticiper ses mouvements.

Parmi les options réglables, on peut choisir la difficulté, la taille de la carte (de minuscule à immense), la vitesse de jeu (lente, normale, rapide) et le mode de jeu :

  • Classique : le dernier joueur en vie gagne.
  • Boosté : idem que classique, sauf qu'il est possible d'utiliser un boost.
  • Hall Accel. : Le jeu s'accélère au fur et à mesure que les joueurs disparaissent.
  • Tous : Les 3 modes précédents mixés.

Il est aussi possible de choisir que lorsqu'un joueur meurt, la trainée solide dérrière lui ne disparaisse pas, renforçant la difficulté du titre.

Réalisation

Les modèles de "lightcycle" sont identiques à celles du premier film, et le plateau de jeu est bien dans l'ambiance de l'univers. Les effets visuels et sonores sont eux aussi fidèles au film. la seule nouveauté/originalité se situe dans la seule piste musicale intitulé "Revenge of the cats" produite par Skaven, dont les productions musicales ont été repris par des titres comme Unreal Tournament.

Contenu

Le jeu ne propose en tout et pour tout qu'un seul modèle de "lightcycle" déclinée en 4 couleurs ( jaune, rouge, vert et bleu) et une seule arène (disponible en 6 tailles). C'est peu, mais l'essentiel est là. Notons qu'il est tout de même possible de "modder" les arènes via des packs de textures.

Multijoueur

Le développeur avait commencé à se pencher sur le LAN ainsi que sur le mode en ligne, mais dans la version actuelle, il n'y a guère que le mode en écran partagé de disponible. Le mode multijoueur remplace en fait les IA par des joueurs, tout simplement. Pour y avoir joué à deux, je peut dire que c'est assez fun, et que ça doit l'être encore plus à quatre.

 

Et nous touchons à la fin de ce court test. Le jeu est de qualité, je n'ai pas relevé de bugs pendant mes parties, mais il "souffre" du syndrome Tetris : avec son concept simple, soit vous accrochez et y passerez des heures (que ce soit d'un coup ou en plusieurs petites parties de temps en temps), juste pour le plaisir, soit vous y jouerez pour voir, puis le désinstallerez sans vergogne.
Même si je suis dans la première catégorie, je dois avouer que le manque de multijoueur en ligne est une grande faiblesse... Mais jetez-y un oeil, le téléchargement ne pèse que 3.5Mo !

Album complet de GLTron sur crashs-tests.fr




Publicitée bloquée

Mais pourquoi diable de la pub ici ?
Pour devenenir riche et financer la colonisation de Mars (la planète, pas la barre chocolatée).

Plus d'informations à propos de la publicité sur crashs-tests.fr

1 articles similaires :



Commentaires

Personne n'a commenté ce contenu.

Laisser un commentaire

Commentaire