Bref, je me suis fait un pièce pour mes simulateurs

Bref, je me suis fait un pièce pour mes simulateurs

 

J'ai déménagé à la fin de l'été dans un appartement où j'ai pu m'accaparer une chambre entière pour en faire mon "atelier" / pièce pour mettre mes simulateurs. C'est une petite chambre, mais quand même.

Elle était utilisable en l'état jusqu'à ce que j'ai eu envie d'installer une étagère : il y a du papier peint sur les murs et deux d'entre eux sont porteurs, et les 2 restants sont en brique creuse. Et vu comme je me suis fait ch*er avec ces p*tains de murs en briques dans mon ancien logement, je n'ai pas envie de retenter l'expérience.

Conception

Donc je me suis dit que la solution serait d'avoir "une pièce dans la pièce", un coffrage que je pourrai défoncer à l'envie tout en préservant les "vrais" murs.

Quelques infos en vrac :

  • La pièce fait 2m80 par 3m21 avec une hauteur sous plafond de 3m50 environ.
  • Budget raisonnable, 500€ grand max
  • Il faut que ça soit facilement réalisable
  • Il faut que ce soit facilement démontable le jour où je quitte l'appartement

Avec cela en tête, je me suis lancé dans le dessin des plans.

Plans

Je n'ai jamais utilisé de logiciel de dessin de plans et comme le projet me paraissait simple, je suis parti sur le combo crayon/papier.

Le plan en entier (et illisible) :

La pièce vue d'en haut :

Le mur 01 :

Il y aura finalement un chevron en plus pour faire un renfort vertical à la jonction des deux grandes plaques. Et donc 8 équerres supplémentaires.

La note "41" sur la lambourde à gauche indique qu'elle est en commun entre les murs 1 et 4. Idem pour la lambourde "12", commune entre les murs 1 et 2.

Le mur 02 :

Même combat ici, comme il y aura 3 plaques, je place un renfort supplémentaire entre les plaques 1 et 2. Et donc 8 équerres supplémentaires.

Le mur 03 :

Rebelote, je place un renfort supplémentaire entre les plaques 1 et 2. Et donc 8 équerres supplémentaires.

Le mur 04 :

Devinez quoi ? Là aussi j'ai rajouté un renfort vertical. Incroyable, hein ?

Matériaux

Après quelques recherches, je me suis dit que des plaques d'OSB de 1m25 * 2m50 * 9mm était ce qu'il y avait de plus simple à installer. Certes cela ne couvre pas l'entièreté de la hauteur du mur, mais c'est largement au-dessus de ma ligne de vue. Coté épaisseur, c'est suffisant pour y accrocher des étagères.

Comme je l'ai dit plus haut, il faut que je laisse les murs existant "intacts", pas question de fixer mes plaques directement dessus. Il me faut une structure, un squelette.

Pour cela, je suis parti sur des lambourdes (1/2 chevron) en sapin de 38x63mm de 4m de long, ce qui est presque un peu trop costaud pour mon besoin, mais comme ma structure sera "auto portée", je ne veux pas qu'elle s'effondre sur elle-même quand j'aurai fixé les plaques dessus.

Pour assembler tous les éléments de la structure, je suis parti sur des équerres en métal basiques.

Outils & protections

J'ai la chance d'avoir un papa bricoleur qui m'a gentiment prêté une scie circulaire à main filaire (pour éviter de tomber en rade de batterie pendant la découpe) ainsi qu'une scie sabre filaire. Avec cela j'ai emprunté un set d'embout "scie cloche" pour ma perceuse, afin de pouvoir faire des découpes rondes dans mes plaques et accéder aux différentes prises murales.

Étant de nature sensible, j'ai pris des gants pour éviter les échardes en manipulant le bois, des lunettes de protections pour ne pas me crever les yeux lors des découpes ainsi qu'un casque anti-bruit, je ne supporte pas l'aigüe et lancinant son de la scie circulaire...

Et enfin, 4 traiteaux premier prix.

Liste des courses

Après de savants calculs, voilà ma liste de course :

  • 10 plaques OSB 1250x2500x9mm ( 199 € - 19.90 € l'unité)
  • 24 lambourdes de sapin 38634000mm (~ 80€ - ~ 20 € le paquet de 6)
  • 96 équerres en métal (48 € - 6 € le paquet de 12 )
  • 250 vis métal diamètre 4mm longueur 30mm (6 € le paquet de 250)

Soit un total d'environ 333 €.

Il faut rajouter à cela le coût de location d'un camion (~50€ pour 4h), car mon véhicule est trop petit pour y faire rentrer une plaque ou une lambourde.

Sachant cela, j'ai pris du rab' de sécurité pour chaque, car je suis un bricoleur du dimanche, une erreur de mesure ou une coupe pas droite est si vite arrivée, hors de question de devoir re-louer un camion.

Réalisation

Temps total : 6 jours

Avant

Pose du cadre

Pose du cadre - suite

Pose des plaques

Résultat final

Voilà ce que ça donne une fois tout réaménagé :

Conclusion

Je suis plutôt content du résultat, c'est pas laid et c'est pratique. Si c'était à refaire, je ne mettrai pas mes renforts uniquement aux jointures de plaques, mais tous les 60 cm, comme pour les plaques de placoplatre.




Publicitée bloquée

Fichtre ! De la publicité ? Mais pourquoi ?
Parce que j'ai besoin d'argent pour m'acheter un meilleur humour.

Plus d'informations à propos de la publicité sur crashs-tests.fr

3 articles similaires :





Commentaires

Personne n'a commenté ce contenu.

Laisser un commentaire

Commentaire